«Crans-Montana a une carte à jouer dans le tourisme médical»